Si tu ne me réponds pas, je vais me fâcher tout rouge. [o2]



Parce que de quel droit tu ne réponds pas à mes messages ?

Et pourquoi tu ne m'as pas rappelé ?

Alors que si tu as un smartphone c'est bien pour l'utiliser nuit et jour.

Comme ton bras, tes poumons et tes paupières.


Allergie du 21ème siècle


Alors je sais, les téléphones, Iphone, smartphone, PC, tablettes, réseaux, applications, internet tout cela est magnifique fantastique pour travailler.

Et pour transmettre des informations ou prendre des nouvelles ponctuellement.

Mais pour renforcer et nourrir une relation ? Non merci.

Crois-le ou non, aventurière que je suis, j'ai plusieurs fois cessé d'utiliser un téléphone portable.

Puis je l'ai repris, à chaque fois pour tranquilliser mes proches lorsque je partais au loin.

La plupart des gens ne semblent pas avoir de problème à communiquer uniquement de cette manière.

On ne se voit jamais et ils me sollicitent par SMS, par appel ou via des messageries d'applications.

Mais moi je déteste cela.

Non, si on est vraiment en relation, si on partage vraiment quelque chose de construit, on est censé se rencontrer, d'accord ?

Sinon, sur quoi reposent les fondements de ce "nous" ? Un bon réseau et du crédit.

Il m'arrive souvent de ne pas répondre aux messages que l'on m'envoie pendant un certain temps.

Ce n'est pas que je ne veux pas être en contact.

C'est plutôt que je ne veux pas l'être de cette manière.

Les personnes insistent.

Parce qu'elles exigent une réponse.

C'est un autre problème de ce type de communication.

L'autre s'arroge le droit de décider de ton rythme.

S'il nous appelle, s'il nous envoie un message, il s'attend à ce que nous soyons disponible pour répondre à son injonction.

Tout de suite !

Je reçois des messages de tous types de personnes à minuit ou minuit passé.

Je reçois aussi des appels à ces heures-là.

Et si nous ne sommes pas disponible, alors l'autre croit sincèrement que nous lui devons une explication.


A propos de mon armure de protection


Je t'en ai parlé hier : je me renferme puis je m'éloigne et voilà deux raisons bien logiques à mon sens :
  1. Je refuse de baser les piliers de mes relations sur des télécommunications.
  2. Je décide du moment et du rythme avec lesquels j'utilise les objets que je possède et réponds aux injonctions qui n'ont aucun fondement. 
Bien logique.

Alors où est le problème ?

Le problème est surtout dans le point numéro 2 je pense. L'injonction.

J'ai le sentiment que plus le temps passe et plus cela devient la norme.

Dans un monde où il est normal et nécessaire d'être télécommunicationnellement disponible jour et nuit pour ceux qui nous sollicite, comment ne pas devenir fou ?

Temps, santé et libre arbitre; les données les plus précieuses que nous possédons. 

Et l'on devrait en céder deux à tous ceux qui possèdent notre numéro de téléphone ?

Non pas que cela me dérange vraiment d'être anormale dans ce Bas-Monde.

Ce qui me dérange sans doute c'est de voir que tellement de personnes ne prennent même pas le temps d'y réfléchir et si elles le font, préfèrent encore cette nouvelle norme.

Je garde ma liberté, quitte à passer pour une sauvage impolie, merci bien. Et toi ?

Tu peux me dire ce que tu en penses et comment tu le vis en t'inscrivant à la Salam Letter.

Cet article fait partie de la série o2. 

Discutons ensemble pour de vrai



Tu es